496 - Pour vivre de sa Vie

Dieu est devenu la vie de sa vie.

L'édito du dimanche 4 avril 2021

          Dans la nuit, une lumière a jailli. Dans nos vies, une brèche est ouverte. Comme un tombeau que l’on croyait scellé à jamais et que nous découvrons, au petit matin, grand ouvert. Et vide… « Ne cherchez pas parmi les morts celui qui est vivant ! ». Je voudrais tant vous partager la joie qui m’envahit en ces jours de résurrection ! Plus rien, non plus rien ne peut être comme si Jésus n’était pas ressuscité.

          Beaucoup, ont tendance à réduire la foi en Christ à une activité accessoire, une affaire symbolique… Ils pensent que cela ajoute un peu de sens à leur vie mais pas plus. Ils font alors de Dieu une sorte de béquille ou de rampe pour les aider à monter le long chemin de la vie. En faisant cela, ils manquent l’essentiel et se privent de la Vie qu’il nous offre.

          Mais Jésus ressuscité n’est pas un peu de baume au cœur ou une belle histoire pour nous distraire un instant de cette vie trop rude. Jésus ressuscité est le Seigneur de la Vie, le Seigneur de notre vie ! Il ne s’agit pas de vivre notre petite vie en nous aidant accessoirement de Dieu mais il s’agit de recevoir de lui la Vie ! S’il y a encore trop de chrétiens tristes et tièdes, c’est parce qu’ils n’ont pas encore découvert cela. Mais nous, aujourd’hui, notre joie doit rayonner. Le Christ est vivant et par lui nous devenons vraiment vivants !

          Nous allons vivre le temps pascal qui s’ouvre aujourd’hui et qui durera jusqu’à la Pentecôte, accompagnés par Saint Joseph. Pourquoi Saint Joseph ? Parce que le pape François a placé cette année sous son patronage et parce que notre diocèse nous propose une démarche commune. Mais aussi parce que Saint Joseph est l’exemple même de l’homme qui a su se laisser dérouter par Dieu. Il a consenti à laisser de côté ses projets et même ses rêves pour accueillir le projet plus grand de Dieu. Pour Joseph, Dieu n’est pas accessoire ; Dieu est devenu la vie de sa vie. Qui oserait dire que Joseph a été malheureux ? Qui prétendrait que Joseph n’a pas eu une belle vie ? Nous devrions tous aspirer profondément à nous laisser, comme lui, envahir par la Vie de Dieu. A vivre de la vie de Jésus ressuscité !

          Dans notre secteur des Jalles, comme dans chaque secteur de notre diocèse, une icône de Saint Joseph passera de maison en maison jusqu’à la fin de l’année ; vous pourrez accueillir cette icône chez vous pour une semaine. Nous distribuons également cette semaine le livret de Saint Joseph avec lequel nous prierons pendant le temps pascal, depuis chez nous. Chaque semaine nous vous donnerons les indications pour suivre cette démarche commune. A la suite de Saint Joseph, nous pouvons choisir de vivre réellement de la vie de Dieu !

P. Pierre-Alain Lejeune

Crédit Photo : Site des Petites Sœurs des Pauvres

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+