504 - Point sur les finances des Paroisses des Jalles par le Conseil économique

Grâce à vous, nos finances se portent bien. Pour cela, nous voulions vous remercier !
Tant et si bien que nous sommes en mesure aujourd’hui de consacrer une part du budget 2021 à l’aide aux personnes en difficulté financière.

L'édito du dimanche 30 mai 2021

Dans une famille, on ne partage pas que du temps, une histoire et une filiation ; on partage aussi des biens matériels. En tant que Conseil Economique de nos paroisses, nous venons vous parler de l’argent que nous mettons en commun.

Le Conseil Economique a pour mission de gérer les finances de nos paroisses et de prendre les décisions importantes concernant les questions matérielles. Ce conseil est composé de 15 personnes dont le curé. Les ressources financières de la paroisse sont les quêtes, les dons, les « casuels » versés à l’occasion des mariages ou des obsèques. Les charges auxquelles nous devons faire face concernent les locaux, les salaires (nous avons deux salariés pour notre secteur), la formation des laïcs, les événements paroissiaux, etc…

Il ne faut pas confondre cela avec le budget diocésain (le diocèse de Bordeaux est équivalent au département de la Gironde) qui est alimenté quant à lui par le Denier de l’Eglise ainsi que différentes collectes annuelles (pour la formation des séminaristes, les prêtres âgés, les chantiers diocésains, etc ). A noter également que 20% des revenus des paroisses sont reversés au diocèse. Le Denier de l’Église est fondamental car il est un signe concret de notre appartenance à l’Église diocésaine.

Mais ici nous n’abordons que le sujet de notre budget paroissial pour le secteur des Jalles. Il nous a semblé important de vous écrire tout d’abord pour vous remercier chaleureusement. En effet, l’année 2020 a été marquée par la crise sanitaire et le confinement prolongé, en nous privant des ressources des quêtes dominicales, nous a plongés dans l’inquiétude. Mais vous avez été très nombreux à envoyer des dons pour compenser l’absence de quêtes. Bien sûr nous enregistrons une baisse sensible des entrées d’argent pour 2020 (notamment en raison de l’absence des mariages et des baptêmes) mais nous nous en sortons bien mieux que nous le craignions. Grâce à vous, nos finances se portent bien. Pour cela, nous voulions vous remercier !

Tant et si bien que nous sommes en mesure aujourd’hui de consacrer une part du budget 2021 à l’aide aux personnes en difficulté financière. Il nous semble important qu’une part de notre budget soit reversée pour les personnes en situation précaire. Si vous pensez à des personnes ou des familles en difficulté, n’hésitez pas à nous en parler : ces situations seront discernées, en toute discrétion, par le Conseil de Diaconie et de Fraternité afin d’évaluer l’aide que nous serions en mesure de leur apporter.

Enfin, nous vous informons que les comptes de l’année 2020 sont affichés dans chacune de nos églises des Jalles afin que vous soyez pleinement informés de notre situation financière. Parce que l’argent que nous mettons, comme dans une famille, est l’affaire de tous et parce qu’il est le signe que nous partageons bien plus que de l’argent.

Le Conseil Économique des paroisses des Jalles

Françoise Baudry, Michel Gangloff, Bruno Gonthier, Yannis Guinaudeau, Pierre Larraburu, Jean Jacques Labatut, Bastien Lalande, Pierre Alain Lejeune, Jean François Maes, Cyril Morel, Xavier Suaud, Augustin Tamdrari

Source photo: Paroisse St Etienne de Cahors

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+